Et parfois, c’est moins drôle.

Bonjours les cui-cui !

J’espère que vous allez bien. Ici j’ai pu recevoir un petit message de WordPress me félicitant pour les 1 AN du blog. Merci WordPress, pour un premier blog on peut dire que c’était pas trop mal, même s’il n’est pas du tout connu et qu’il n’y a que peu d’interractions, moi si j’étais quelqu’un qui voulait acheter un oiseau EAM, je serai contente de tomber sur ce genre de blog. C’est toujours sympa d’avoir les vrais impressions, pas celles qu’on vous charie pour vous vendre un oiseau 😉

C’est pour cela que cet article, aussi déroutant que cela puisse paraître va être principalement axé sur les inconvénients et les difficultés que nous pouvons rencontrer lorsqu’on le se retrouve propriétaire d’oiseaux atypiques.

Non pas que les oiseaux moins atypiques ne posent pas de problèmes, mais les gens s’en séparent plus facilement c’est tout…car ils étaient pas chers à la base, parce que ça se voit couramment sur les sites de ventes de particulier à particulier alors pourquoi pas…tout simplement.

Mais quand on se retrouve avec des oiseaux que l’on a payé une fortune et qu’on a presque fait un crédit pour la cage, pour le plaisir de pouvoir les toucher et interagir avec eux comme avec n’importe quel autre animal de compagnie, on se dit que ce serait dommage de vouloir s’en débarrasser quand même !

Alors voilà chers amis, ce qu’il faut absolument savoir avant de passer le cap, avant de craquer complètement, avant de rentrer dans la famille des fous 😀 Je ne veux absolument décourager personne mais ce n’est vraiment pas de tout repos donc, explications en quelques points :

-Votre famille et vos amis vous demanderont quel intérêt, pourquoi, que diable vous arrive-t-il, si vous vous sentez seul, si vous avez besoin de voir un psy, si vous assumerez financièrement ETC…Comme si vous y jouez votre vie. Ceux qui partagent votre amour pour les animaux vous soutiendrons, les autres vous ramèneront à la réalité et se foutront de votre gueule en soirée parce que vous êtes gaga de vos bêbettes ! C’est du vécu 🙂  (pour le foutage de gueule en soirée surtout).

-La personne avec qui vous vivez est peut-être aussi enthousiaste que vous au départ, et quand il ou elle découvre ce qu’est réellement de vivre avec des oiseaux, peut amèrement regretter et littéralement vous le faire payer tous les jours. Alors il faut vraiment y réfléchir à deux fois. Les disputes de couple pour des piafs, oui ça existe ! Je ne dirais pas si c’est du vécu 😉

-Les oiseaux sont des êtres magnifiques mais hyper hyper hyper hyper bruyants. Il leur suffit d’apprendre, A CAUSE DE VOUS, deux ou trois mauvaises habitudes, et les cris fuseront à tout va dans votre maison. Notamment chez les conures. Je crois que les conures soleil sont celles qui ont le cri le plus fort, perçant et dérangeant de toutes les conures. Chez moi, c’est le cas, les cris sont vraiment le gros point noir. Le supporter est assez difficile notamment dans mon cas, où le travail de nuit entraîne une certaine irritabilité quand on a mal récupéré son sommeil et qu’on entend hurler toute la journée. Des fois je m’énerve. Vraiment. Par exemple là, impossible de suivre mon film..j’entends rien ! Mais je n’arrive malheureusement pas à corriger le problème. Ce serai un travail pour les comportementalistes animaliers ça !

-C’est très salissant les oiseaux. Les fientes quand ils sont en liberté, les graines qu’ils trient, décortiquent, envoient balader hors de la cage bien sur. Les bains qu’ils prennent et donc l’eau qui éclabousse de partout. Les plumes qu’ils perdent sans arrêt et qui tapissent le sol et les recoins de la maison. Oui vous allez devoir faire le ménage souvent, très souvent. Sans parler de l’entretien de la cage !

-Le budget ! AHAH ! La cage, les accessoires, les jouets à renouveler régulièrement, la bouffe (graines, fruits, friandises), les produits d’entretien….mais oui mais oui il faut y penser. Penser surtout que vous aurez besoin d’une GRANDE cage, donc assez chère, que les produits pour tous les animaux en général ne sont pas donnés. C’est le moment de faire votre carte fidélité chez Botanic, Animalis etc… 😉

-Le gardiennage ! Vous adorez partir en vacances, bouger, ne jamais être là le week-end, mais QUI va s’en occuper pendant que vous n’êtes pas là ? C’est toute une organisation qui peut-être plus ou moins difficile selon les gens ! Moi je suis très famille, assez entourée, ce n’est pas un problème, mais pour vous ça le serai peut-être ! Et puis, même si ce n’est pas un problème, c’est assez obsédant pendant les vacances de savoir si on s’occupe bien de vos chouchous. Puis ils vous manquent. Malgré tout.

-La cohabitation avec les autres animaux de la famille. Eeet oui, si vous avez des chats ou autre, il faut que vous soyez conscient et responsable, c’est malgré tout un travail en plus ! De la surveillance, de la vigilance, de la stratégie parfois même ! C’est du temps..

-Le dressage. Du temps aussi ! Pas toujours évident, je le reconnais c’est vraiment pas facile du tout mais pour vivre en harmonie avec vos oiseaux EAM c’est essentiel et il serai dommage de ne pas continuer le travail ! Mais nous sommes des êtres humains, nous n’avons pas tous les jours envie, nous ne disposons pas toujours de toute la patience qu’il faut, nous aimerions faire autre chose ! Mais pourtant il faudra le faire un minimum !

Je vous laisse réfléchir déjà là-dessus, quant à moi je vous laisse car ils me déconcentrent tellement que je ne sais même plus quoi vous dire. Je suis dans une période où effectivement, j’ai du mal à supporter ! Ça arrive !

Bisous bisous. Voici quelques petits clichés de notre petite séance photo du jour 🙂

popi 14popi 15

 

 

 

 

mojito 8mojito 9

Publicités

La saison des amours .

popi 13

BOOONJOUR LES CUI-CUI !

J’espère que vous allez bien ! Comme vous le savez Popi est dans la famille depuis Juin 2014 et Mojito depuis Mars 2015. Ce qui veut dire QUE je n’ai pas encore passé une année complète ni avec l’une ni avec l’autre. ET nous sommes en AVRIL. Vous ne trouvez pas le rapport ? Mais c’est le PRINTEMPS ! La reproduction, toussa !!! Et c’est notamment mon premier printemps avec les piafs ! Alors oui j’ai une femelle et un mâle. Non, ils ne se reproduiront probablement pas. Et non je n’y connais rien en reproduction ! Et non ce n’est pas mon but, croyez-moi deux oiseaux c’est déjà du travail (en plus des chats, des plantes, de la muscu’, du boulot, du ménage…lol) BREF.

Mais j’ai constaté des petites choses suspectes, et plus particulièrement chez Popi. Je pense pouvoir dire que oui cette chère demoiselle à les hormones qui la travaillent ! Pourquoi je dis ça ? Explications : Depuis je dirais…mi-mars, quand j’invite ma petite Popi à venir se faire papouiller sur mes genoux, celle-ci adopte une attitude très bizarre, que je n’ai jamais constaté auparavant et je suis en train de me demander comment je vais vous décrire la chose. Tout d’abord je suis assise et je repli mes genoux, donc Popi se loge en bas de ventre contre mes cuisses. Vous voyez à peu près la situation ? Bon. C’est là qu’elle commence à enfouir et frotter sa tête en faisant des petits bruits, au niveau du creux que forment mes cuisses (vous visualisez?). Donc c’est mignon, en soi. Au début je pensais qu’elle était subitement devenue hyper affective et qu’elle avait envie de se faire chouchouter…mais le truc c’est que ça ne s’arrête pas là. Une fois qu’elle a fait ça elle commence à frotter son croupion, comment dire, comme si elle allait nous déposer un oeuf, ou comme si elle voulait s’asseoir. Mais tout ça en remuant le croupion (je déteste le mot croupion franchement…). Bon en tout cas elle fait ça uniquement quand elle est sur moi. A un moment elle a même fait ça en frottant son croupion vert l’avant, contre ma main ! C’est ultra bizarre. Alors j’ai cherché.

Et je n’ai pas trouvé grand chose pour tout vous avouer. Je sais simplement qu’à cet âge là Popi est encore bien trop jeune pour se reproduire, la maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 4 ans. Je sais aussi que nos petites bebettes peuvent souffrir de mal de ponte mais je ne pense pas du tout que Popi soit concernée. Dans le pire des cas, j’ai le véto’ pas loin 😉 Visiblement une injection permet de faciliter l’extraction du premier oeuf. Mais comme je dis c’est vraiment peu probable que ce soit ça ! J’ai également pu lire des témoignages de particuliers signalant à peu près les mêmes constatations mais plutôt chez les mâles. Qui carrément ce soulagent parfois sur leur maître ! C’est assez fou ^^ Et je n’ai pu lire qu’un seul témoignage concernant une MADAME conure soleil qui visiblement fait exactement la même chose que Popi, ce qui m’a rassuré, car je commençais à me dire que Popi était peut-être un mâle et je n’en savais rien depuis tout ce temps (bon, c’est quand même un sexage ADN qu’elle a eu, c’était peu probable qu’il soit faux :p). Donc voilà aucune raison particulière de s’inquiéter, si cela vous arrive, sachez que vous n’êtes pas le seuls, c’est de la simulation d’accouplement 🙂 Cependant il est très important de repérer ce genre de signes. Et encore plus je pense quand vos oiseaux sont en âge de se reproduire. Même sans ça, le mal de ponte est à ne pas prendre à la légère si vous avez une petite dame chez vous (elle peut pondre sans la présence de mâle en fait). Cet article n’est pas d’une grande aide mais le simple fait de savoir ces quelques petites informations m’a personnellement rassuré, donc je voulais le partager avec vous !

Témoignages : http://www.forum-perroquet.com/post215398.html

Je vous souhaite une bonne journée, ici en Provence on crame sous le soleil c’est GENIAL.

Gros bisous les cui-cui à bientôt !

Mojito est arrivé !

Bonjour les cui-cui !

Comme je vous l’avais expliqué dans mon précédent article j’ai répondu à une annonce pour un petit mâle Pyrrhura 🙂 Après moulte temps d’attente il est enfin arrivé à la maison. C’était dur de patienter. Heureusement nous étions régulièrement en contact avec sa propriétaire (Delphine, que je recommande et qui de ce que je sais fait un merveilleux travail avec ses protégés) pour le suivi du sevrage. Quand chéri est allé le chercher le 4 mars, nous n’étions pas sur qu’il soit tout à fait prêt car les parents le nourrissaient encore un peu. Et puis il a essayé de me faire croire en rentrant qu’il n’avait pas pu le prendre. Je dis bien « essayer » car je le connais par cœur ^^ je me doutais donc de quelque chose. Et quelques minutes après, il m’apporte le petit Mojito, astucieusement caché dans son petit sac de transport 😀 Il ne disait rien en plus, il n’a même pas piailler le temps qu’il était caché, comme s’il avait compris la confidence :p Quand je l’ai vu j’ai complètement craqué. Une beauté ! Vous le voyez sur les photos 🙂 Des couleurs que J’A-DO-RE (le vert est ma couleur préférée).

Mojito est plus petit que Popi, bien sur, c’est un bébé. Il passe donc à travers les barreaux de leur cage. Nous avons découvert ça des le lendemain de son arrivé. Il a entendu son propre chant dans mon téléphone et a absolument voulu sortir de la cage (sa famille devait lui manquer). Il est donc passé à travers pour faire des pirouettes dans la maison ! Je vous rappelle que j’ai des chats, et que même s’ils sont dehors la plupart du temps, si Mojito décide de sortir quand nous sommes pas là, au moment où nous rentrons dans la maison sans le savoir il risquerait de partir ! C’était trop risqué, j’ai donc préféré le mettre dans l’ancienne cage de Popi. Au moins, niveau sécurité, nous sommes OP !

Ils s’aiment beaucoup tous les deux. Nous avons eu de la chance le courant est passé immédiatement ! Ils se font des papouilles, ils se coiffent les plumes et lorsque nous ouvrons les cages ils se rejoignent de suite. Nous avons hâte de pouvoir laissé Mojito dans la même cage que Popi.

Concentrons nous maintenant sur Mojito. Son adaptation, son comportement, ses particularités, son caractère que nous apprenons à connaître. Il faut savoir déjà qu’il vole, il n’a pas d’aile coupée et nous ne le ferons pas ! Dans sa première famille, ses propres parents ont été très bien apprivoisé et éduqué par leurs propriétaires. Nous avons récupéré les mêmes astuces pour apprivoiser Mojito. Un bâton, des friandises (de la pomme en fait) et…Popi.

Oui, première observation que j’ai pu faire quand on accueille un deuxième oiseau : il prend exemple sur Popi. C’est-à-dire que des qu’elle vient sur nous, il vient aussi. C’est un gros plus pour l’apprivoiser. Car petit à petit il vient même si elle n’est pas là ! Le bâton il s’y perche dessus pour venir manger le bout de pomme qui se trouve au bout. Cela nous sert à le rentrer dans sa cage, très pratique !  Et en fait il est plus gourmand que peureux, donc en tenant simplement le bout de pomme avec nos doigts, il vient le grignoter sur nous. Je pense pouvoir dire qu’il est déjà assez sociable et qu’il le deviendra encore plus avec le temps. Mais vraiment c’est impressionnant comme il aime la pomme. Je vais essayer de lui apprendre à dire « la pomme ».

Oui car deuxième observation : le talent d’imitation. Ok on ne parle pas de gris du Gabon, mais Mojito imite les cris de Popi. Moi qui était enchantée de constater que les Pyrrhura CHANTENT, mais ne crient pas, quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai pu constater qu’il reproduisait les cris de ma Popiette. A mon graaaand malheur elle lui a donné le mauvais exemple. Sauf que Mojito n’a pas du tout le même coffre qu’elle donc c’est largement supportable, mais quand même ^^ J’étais qu’à moitié fière pour le coup :p Tant pis c’est comme ça…mais je me dis que je pourrais lui apprendre quelques mots. C’est possible avec les Pyrrhura. Ça l’est plus qu’avec les conures soleil en tout cas !

Niveau caractère, Mojito a très bien su s’imposer face à Popi. Il se chamaillent aussi de temps en temps je pense que c’est normal, et on ne peut pas dire qu’il se laisse faire ou qu’il parte en courant ! Enfin en volant ahah. Et quand il veut aller piquer dans sa gamelle à elle, elle a intérêt à se pousser ^^ Il aime beaucoup la pomme comme je l’ai dit, c’est son point faible 🙂 et ça m’arrange ! Il sait faire savoir ce qu’il veut. Quand il veut sortir de sa cage il fait les 100 pas devant la porte. Gauche, droite, gauche, droite, gauche, droite. Et s’il voit que je ne viens pas ouvrir, il continue et fait des petites piailleries ( je sais ça n’existe sûrement pas comme mot ).  C’est super mignon. Il est encore peureux bien sur mais comme je vous dit il vient de plus en plus vers nous sans qu’on ne le sollicite !

Ses habitudes sont assez drôles. Pour manger , il lui arrive souvent de se coucher dans la gamelle, carrément. La flemme quoi :p Il prend son bain de temps en temps. Quand il sort de sa cage il va de suite rejoindre Popi, et c’est parti pour les câlinous ! Il va souvent se poser sur le miroir aussi ! Il se regarde. De temps en temps il nous fait des vols spectaculaires avec des pointes d’accélérations remarquables ! Puis il se pose sur mon petit citronnier dont les branches supportent à peine le poids ! Quand mon linge est étendu dans la maison sur l’étendoir il se régale d’aller dessus ! Il prend ça pour un perchoir ! Au début quand il avait surement très peur il se posait le plus en hauteur possible. Maintenant il ne le fait plus 🙂 Ses chants sont différents selon ce qu’il veut. Si c’est pour sortir de sa cage, répondre à Popi ou nous répondre à nous c’est différent 🙂 c’est un peu compliqué à expliquer mais c’est différenciable. Je pense que les propriétaires d’oiseaux comprennent ce que je veux dire.

Je vais éviter de tout vous raconter tout de suite même si là vous avez à peu près tout ce qu’il faut savoir sur nos débuts avec Mojito, d’autres articles viendront bien évidemment pour voir son évolution. Je pense que le mieux est de vous laissez admirer les photos que l’on s’est RE-GA-LER à faire. C’est un bonheur d’avoir de si beaux oiseaux à prendre en photo avec un Reflex, je vous le dis, j’en ai déjà des centaines je crois…j’ai du choisir IMAGINEZ ^^

Si vous avez des question, allez-y je les reçois directement 🙂

Bisous bisous ❤

mojito 7mojito 6mojito 5mojito 4mojito 3mojito 2mojito 1

 

Un compagnon pour Popi !

Oh les cui-cui j’ai du nouveau (il était temps d’ailleurs, je sais je suis désolée).

Bon plusieurs choses et pas que des bonnes nouvelles.

Je vous ai expliqué que Popi poussait des cris et avait tendance à trifouiller ses plumes UN PEU trop à mon goût. Bon. Bonne nouvelle les plumes de sa queue ont repoussé et cette fois elle n’y touche pas ! 3 merveilleuses plumes bleues ont fait leur apparitions et ça m’a tout l’air d’être la plus jolie petite queue qu’elle n’ai jamais eu ^^

Cependant les cris continues et…j’ai remarqué qu’il manquait des plumes sous ses deux ailes. Le reste de son plumage est nickel. Je me suis dit qu’elle avait des parasites dans un premier temps (et j’ai surtout espéré que ça ne soit que ça) donc j’ai décidé de l’emmener chez ma vétérinaire. Qui n’est pas spécialiste des oiseaux exotiques mais qui s’est mise en relation avec un spécialiste exprès pour prendre en charge Popi. Sympa hein !

J’ai dû tenir le rôle de l’affreuse maitresse qui maintient sa conure à l’envers, contre son gré, les ailes déployées…ça m’a coûté un doigt, mais au moins la vétérinaire a pu constater qu’il n’y avait aucun parasites apparents, et que l’aspect symétrique des plumes arrachées laissé plus penser à…du picage.

Voilà, on y vient, après des mois de vie commune avec ma petite Popi… il a fallu que j’entende la douloureuse phrase  » elle s’ennuie « . Ca m’a fait quelque chose d’entendre ça car je fais mon maximum pour lui faire plaisir à cette petite…mais la vétérinaire m’a expliqué que ce sont de ses CONGÉNÈRES qu’elle s’ennuie. Aie.

Je redoutais cela car Popi elle m’a coûté un bras et cela m’aurait arrangé de ne pas ré itérer ce genre de dépense (en plus je paie des impôts pour la première fois de ma vie cette année et ça va faire mal !). Mais il est hors de question que ma Popi soit malheureuse. Alors on a commencé par mettre un miroir dans sa cage et mettre des gouttes de vitamines dans son eau, voir si une amélioration de son état était possible. Echec. Elle a dégommé le cadre du miroir qui était en plastique et donc cela devenait dangereux. Et pour le peu de temps qu’elle passait devant, à part pour le détruire…je doute qu’elle ai eu vraiment l’impression de se retrouver avec un copain dans sa cage. On parle de Popi là, c’est pas une débile 🙂 Bref et les vitamines lui apportent forcément du plus mais ça ne change pas vraiment son comportement.

La vétérinaire m’a bien expliqué que si ça ne fonctionnait pas je devrais lui trouver de la compagnie. ET BEN C’EST CHOSE FAITE 😀 et là je suis toute excitée car l’aventure recommence ^^ enfin continue… Je m’explique.

Déjà, je n’ai pas souhaité me ré orienté vers l’éleveur à qui je l’ai acheté, le prix étant trop élevé, bien que TOUT soit cadré et que l’oiseau se récupère sevré, sexé, bagué, dépisté (ce qui est une excellente chose !). J’ai d’abord chercher d’autre éleveur sur internet mais les plus particulier sont difficiles à trouver et les « gros » ne sont pas tout prés d’ici donc j’ai fini par renoncer. Je me suis rendue chez Jardiland, comme j’aime faire un tour de temps en temps. Et par un hasard incroyable je tombe sur une cage avec deux conures (molina et tête d’or) à vendre, élévées à la main etc… La vendeuse m’informe qu’en fait ils souhaitent les vendre ENSEMBLE, alors que moi j’en veux qu’une, car il se trouve que les deux conures sont inséparables depuis leur rencontre dans le magasin. Moi, incapable d’infliger une séparation, je renonce de suite, malgré les encouragements de la vendeuse qui me dit que si vraiment elles ne se vendent pas je pourrais prendre la Molina seule (159 euros, le CHOC quand elle m’a dit le prix ridicule, quoique oiseau non bagué…). Bref échec… Je désespérais un peu. Puis je tombe sur une annonce le bon coin. L’annonce que j’attendais, qui m’attendais. Un couple de conure ayant eu 3 petits que la propriétaire vend post sevrage. Des conures de molina mais mutations génétiques ! Je ne m’y connais pas en reproduction et mon but n’est pas de faire reproduire Popi, surtout que ce ne sont pas des conures soleil ! Juste un peu de compagnie pour ma Popiette d’amour. Après quelques échanges de mail aujourd’hui je décide de réserver le mâle (au moins j’aurai les deux sexes) et la vendeuse m’a promis une photo de mon petit bébé pour ce soir. Il est né le 25 décembre et sera dispo fin février voire début mars et il sera pour moiiiii hihi. Je suis trop heureuse et en plus…il coûte moins cher ! Je devrais le faire baguer par contre, je préfère,  mais ça peut attendre un peu. Donc voilà une mauvaise nouvelle qui en entraine une bonne et qui j’espère rétablira l’ordre et permettra à Popi d’être de nouveau heureuse.

Madame est en train de prendre le soleil dans sa cage d’extérieur. Elle criait un peu beaucoup trop tout à l’heure (sans raison apparente) et là elle semble s’extasier au soleil on ne l’entend plus !

AH ! Aussi, pour pallier à son problème j’ai aussi pris une nouvelle cage ! Elle est plus spacieuse et un peu moins haute. parfaite pour accueillir deux oiseaux vu que…c’est la même que la fameuse de Jardiland ! Elle m’a trop plu, j’ai craqué… Popi n’y est pas encore très à l’aise ça se voit…elle reste pendue les 3/4 du temps sur sa tente suspendue qui est un peu son repère chéri…Mais ça ira mieux dans quelques temps, déjà elle a pris son bain aujourd’hui donc c’est qu’elle va mieux, car depuis dimanche elle n’avait même pas osé s’approcher de sa gamelle d’eau ! N’importe quoi la Popiette !

Sinon la vétérinaire m’a dit qu’elle semblait en excellente santé car le reste de son plumage est impeccable, son bec, ses yeux, ses papattes sont nickel. Je suis contente ! Il n’y a plus qu’à attendre le petit nouveau et et et… lui trouver un prénom ! Aaah ça ça va m’occuper ça je le sens !

Impatiennnnce !

Bisous les cui-cui à très bientôt !

Photo : à moi ! (pas eu le temps de déposer ma marque dessus :p)

Camera360_2015_1_28_030729_jpg

Les fêtes de fin d’année !

Alors vous avez passé un joyeux Noël les cui-cui ? Vous avez bien mangé ? Parce que moi oui. J’ai mangé de la caille ! Eeeeet oui j’ai mangé du cui-cui à Noël ! Ma foi, c’est pas parce que l’on est propriétaire d’oiseaux qu’on ne peut plus en manger roh. La conure sur du pain ça ne doit pas être mauvais. JE RIGOLE. Olala !

Dans mon précédent article je vous expliquais qu’une jolie plume bleue était en train de naître sur l’arrière train de Popi. Madame se l’est arrachée. Pourquoi, je n’en sais rien, mais je ne l’en félicite pas ! Elle ne l’a même pas gardé 1 mois. Depuis plus rien…et il y a seulement quelques jours, deux nouvelles plumes bleues, disposées de façon parallèle au niveau de sa queue inexistante ont commencé à pousser. Elles poussent très vite, elles ont bien gagné 2 centimètres en 3/4 jours mais je redoute que Popi se les arrache de nouveau. Pour le moment elle n’y touche pas mais je le crains fortement. Je trouve ça dommage 😦 Normalement une conure a une merveilleuse longue queue…la mienne non…je trouve ça triste. De même pour son aile coupée. Des que ça repousse, elle arrache, elle trifouille…c’est pénible. Son plumage est beau mais elle s’abime, volontairement en plus, les extrémités !

Je me demande donc si elle n’a pas des bébêtes qui la grattent. Invisibles à l’œil nu ! C’est possible après tout. Quand les fêtes seront passées je me rendrais avec elle chez un vétérinaire. Je m’inquiète un peu, j’espère qu’elle n’est pas malheureuse. Les oiseaux déprimés peuvent s’auto-mutiler. Et là je m’en voudrais affreusement. Ces derniers temps j’ai beaucoup de mal à supporter ses cris (le travail de nuit, le manque de sommeil, la fatigue, tout ça, ça n’aide pas) donc je la boude parfois. Je vous tiens au courant.

J’envisage de faire un prochain article sur les oiseaux malheureux, les problèmes que cela engendre et les difficultés que nous pouvons rencontrer dans ces conditions. J’ai déjà fait des recherches sur le sujet mais je compte approfondir un petit peu, pour vous, et moi. Il est bien de savoir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas pour ces oiseaux si précieux.

Je suis en train de me poser des questions aussi sur la grandeur de sa cage (cf. l’article sur sa cage). Je me demande si je ne ferai pas bien de la transférer dans la grande cage des perruches (que j’ai cédé à ma grand-mère car je n’ai pas d’abris dehors et trop peu de place dans le nouvel appartement pour les garder au chaud). Mais même le simple fait de mettre la grande cage à l’intérieur me pose problème. Je n’ai pas la place. La cage que Popi a actuellement est parfaite par rapport à l’appartement, mais pas celle des perruches. Mais peut-être a t-elle  besoin de plus large ?  Je vais devoir ré évaluer cette option. C’est important.

Pas de nouveauté au niveau du langage. Elle dit toujours très bien le « ouais » mais difficile de lui apprendre autre chose. Elle aime beaucoup la pomme, je suis ravie 🙂 Elle a aussi vécu son premier contact avec les chats (avec les plus petits). Certains font du cheval, elle du chat. Personne ne dit rien c’est trop beau. Quand un chat s’approche d’elle d’une manière qui ne lui plait guère, elle crie et envoie un coup de bec qui le fait fuir. S’est arrivé deux ou trois fois, quand ils se penchent pas loin pendant qu’elle grignote dans sa gamelle. Certains crieront mais je connais les attitudes de mes chats et envers elle ils n’ont jamais eu une attitude agressive. De curiosité oui, mais rien d’autre.

En guise de cadeau de fin d’année, je vous publie quelques photos prises avec le fameux Nikon reflex, que j’ai eu àmon anniversaire fin Octobre. Les couleurs ressortent sublimement bien. Vous trouverez Popi bien sur, et mes chats d’amour-d’amour ( oui d’amour-d’amour ).

Bisous les cui-cui !

DSC_0027DSC_0014

                                                                                                   Mon petit Bouboule d’amour

DSC_0122DSC_0013
                                              Mon petit Nova d’amour

DSC_0094DSC_0075

                                                                                                        Mon Chat (Iko) d’amour

DSC_0108DSC_0100

CES PHOTOS SONT MES PHOTOS ! 😉

De retour !

Hey !

C’est après 3 longs mois d’absence que je fais mon retour sur le blog ! Il s’est passé beaucoup de chose donc je n’ai pas pu publier avant, mais là c’est reparti. Constatant que mon nombre de visites reprend de l’allure alors que je ne publie rien, je me dis mince, il faut vraiment s’y remettre et c’est avec grande joie !

Pourquoi ces longs mois d’absence ? Simple : j’ai travaillé comme une malade, j’étais un peu beaucoup fatiguée, ensuite j’ai eu des vacances donc j’me suis déconnectée (j’ai laissé tous mes problèmes de côté, hey…Ouais moi aussi je l’ai entendu tout l’été…), j’ai repris le boulot, j’étais à la recherche d’une nouvelle maison et j’ai fini par déménager, là, il y a 15 jours. DONC j’étais un peu beaucoup occupée, tu vois !

J’ai décidé de redonner du peps à ce blog. J’estime que les images et les vidéos sont les meilleurs moyens de vous faire connaître Popi. C’est pour cela que je vais essayer d’intégrer mes publications Instagram à mon blog. Alors, pas dans cet article, j’ai tellement galérer à ouvrir internet (la lenteur mythique de mon ordinateur) que j’ai perdu un temps fou, et comme ce soir je bosse, je peux pas tout faire BREF, vous voyez quoi.

Sur Instagram je me suis payée l’option « Vidéo » donc vous imaginez que depuis, je suis à fond dedans 🙂 Mon profil s’est littéralement transformé, on ne voit plus que mes animaux. Et Popi est une petite star, évidemment !

J’ai des tas de choses à vous raconter sur Popi, en trois mois il y a de quoi faire !

Déjà nous avons pris l’habitude de la prendre sous la douche avec nous. Elle prend des bains dans sa gamelle de temps en temps et nous, nous la douchons par dessus le marché ^^ Pourquoi ? Parce que c’est excellent pour sa mue. Et je peux vous dire qu’elle a bien changé à ce niveau depuis le mois de juin, où je l’ai récupéré. La preuve en image 🙂

Mue 1          Mue 2

Vous voyez, son plumage de bébé vert disparait petit à petit pour laisser place à cette magnifique couleur jaune. Mon petit soleil 🙂

Pour continuer sur le sujet de mutation : je n’ai finalement pas fait couper l’aile chez Botanic, mon papa s’étant proposé pour le faire, et sachant le faire, je lui ai confié le soin de s’en occuper ! Début Août je crois, et ça repousse déjà ! Mais maintenant que je l’ai vu faire, et cette adorable Popi se laissant faire, je pense que je m’en chargerai la prochaine fois 🙂 Je ne peux pas la laisser voler…quand elle avait ses ailes elle se dirigeait automatiquement vers la baie vitrée. Trop risquée je pense. Et attention la grande nouvelle du jour : après 4 mois d’attente, les plumes de sa queue poussent ENFIN ! Je ne sais pas pourquoi ce fut si long, mais une plume bleue montre le bout de son nez ! YOUPI ! On n’y croyait plus. Depuis qu’il avait fallu lui couper car s’était abîmée durant son transport jusqu’à Botanic, elle ne poussait plus. Et c’est tout moche ! Mais là ça y est, ma Popi va enfin avoir cette belle et longue queue que j’attendais tant ! C’est assez spectaculaire je trouve la queue des Conures. Je suis impatiente de vous montrer ça ! Mais il va falloir attendre encore quelques temps ! Je dirais peut-être deux mois !

Poursuivons sur ce que ma Popi a appris de nouveau : et bien purement et simplement à défaire les boutons à pression ! Elle se débrouille comme une chef, c’est une déshabilleuse professionnelle (je sais, ça n’existe pas) mais c’est très rigolo, bien que je me retrouve souvent à poil quand je porte cette fameuse chemise et qu’elle est sur moi ! Vidéo disponible sur Instagram (Tiin3).

Elle a aussi appris à réclamer ses pépites ! En général quand je me lève je donne à manger aux chats et tant que je ne lui donne pas 3 pépites en guise de friandises elle hurle. Genre « Eeeeet moiiiiiii ». Elle est coquine ! C’est une mauvaise habitude de crier qu’elle a. C’est jamais inutile c’est parce qu’elle ne supporte pas de savoir que l’on se trouve pas loin mais qu’elle ne puisse pas nous voir. C’est comme un cri de détresse pour nous demander de rester là, ne pas partir , ou la prendre avec elle ! Je n’arrive pas à faire cesser ça donc je suis toute ouïe si vous avez des conseils.

Niveau alimentation c’est pareil , j’ai essayé de l’initier aux fruits et ça depuis que je l’ai recueilli, mais rien n’y fait ça ne l’intéresse pas! Elle son truc ce sont les pépites ! Pépites pépites pépites ! Par pépites entendez « graines de tournesol » hein. C’est dingue. J’ai acheté un sac de 8 kg du coup. Il va me durer 10 ans le truc. Ca tombe bien les conures peuvent en vivre 30 ^^ A condition de ne pas en abuser car les pépites c’est mauvais, il ne faut leur en donner qu’en guise de friandise. Sinon son plumage peut se détériorer, sisi, le plumage reflète souvent l’état psychologique de l’oiseau ET la nourriture qu’il prend. (Héhé j’apprends des choses vous voyez quand même!). Une conure soleil qui vous sort des plumes noires en général c’est que ça va pas ! Observez bien vos cui-cui !

Et pour tout ce qui est environnement, Popi s’est très bien adaptée à la nouvelle maison, la cage est en permanence ouverte et même en présence des trois chats désormais. Ils ont semblerait-il parfaitement intégrer qu’elle fait partie de la famille et que ça ne se mange pas 😀 Mais je suis quand même TOUJOURS présente, je ne suis pas folle. Même mon Iko, mon chasseur, ne s’intéresse pas à elle. Les chatons ont bien grandi et ce n’est pas pour autant qu’ils essaient de la chasser. Je peux dire que la cohabitation se passe super bien ! Nous sommes une jolie petite famille. Trop d’amour dans cette maison. Enfin appart’. J’ai troqué ma graaaande maison et sa mini cours pour un appart avec immeeeeense jardin. Mes chats sont aux anges, et les moustiques nous dévorent mais tout va bien !

Popi a même une cage « d’extérieur » où je met tous ses vieux jouets et où elle peut s’amuser quand nous sommes sur la terrasse. Bon maintenant il commence à faire froid alors on évite mais aux belles journées on en profite !

Je reviens très vite pour faire ma fusion WordPress/Instagram , et en attendant mon pseudo c’est Tiin3 dessus ! Essayez d’aller jeter un oeil !

Petit essai puisque quitte à avoir perdu du temps autant le perdre totalement avant d’aller bosser :

Gros bisous les cui-cui. Je suis très contente d’être de retour si vous saviez !

Mue 4

Comme une princesse.

Je n’ai absolument pas d’inspiration aujourd’hui, en revanche j’ai du temps. Alors pourquoi ne pas tenter de pondre un article ?  Sans jeu de mots.

popi 11Popi me regarde faire, elle me picore les lèvres, posée sur mon épaule. Je suis un peu inquiète car les plumes de l’aile coupée de mademoiselle ont repoussé et elle commence à faire des petits trajets, courts certe, mais moi j’appele ça voler ! Bien sur que je préfèrerai 100 fois la laisser voler mais trop de risques de la perdre (on la sort tout le temps). Je me suis déjà renseignée auprès de mon vendeur Botanic, qui accepte de lui couper lui même si je le préviens de mon arrivée au magasin. Ils ne sont pas censés le faire car c’est chiper le travail des vétérinaires, mais 50 euros la consultation pour ça c’est du vol ! Sans jeu de mots non plus 😉 Je ferai donc ça dans la semaine ! J’ai une autre option : le harnais. Mais sérieusement, je ne vois pas un oiseau avec un harnais. Vous me direz, un oiseau avec une aile coupée ce n’est peut-être pas mieux…je ne sais pas ce qui est le plus humain. A noter que couper les plumes des ailes n’est pas douloureux, quand c’est bien fait.

Sinon Popi va bien. J’ai eu quelques soucis, enfin UN, l’autre jour. En se secouant elle nous a éclaboussé de minis goutelettes de sang (je sais, c’est choquant !) J’ai flippé, évidemment mais surtout me suis demandée qu’est-ce qu’il lui était arrivé ! En l’examinant je ne vois rien, à part une petit goutte de sang au bout d’une plume. Ma théorie : une plume qui a mal poussé, qui devait la gêner et qu’elle tentait de s’arracher. Depuis, plus rien. Je ne saurai certainement jamais, j’ai lu que cela pouvait arriver !

popi 9C’est un véritable clown. Enfin je vous en ai déjà parlé. C’est une accrobate née ! Preuve en est sur les photos ! Ma petite chauve-souris 🙂 Les conures adorent faire le show. Je pense vraiment qu’elles aiment bien ça, se faire remarquer. C’est comme quand elle gueule ! Pour gueuler elle gueule, mais il y a toujours un moment précis et une raison. Inévitablement elle crie quand quelqu’un entre, ou sort, de la maison ! Ca fait cher l’alarme mais c’est naturel et il n’y a pas besoin de pile, ça marche à l’eau et aux graines 🙂 Ensuite elle gueule quand je monte les escaliers ou quand au contraire je me lève et descend le matin. Quand je monte c’est certainement pour me dire « Hé ne m’abandonne pas là ! oh ! qu’est-ce tu fais ?! » et quand je descend je suppose que c’est « aaaah ben enfin espèce de vieille larve, maintenant viens m’ouvrir! » . Très aimable 🙂 comme sa maîtresse j’ai envie de dire ! Il peut lui arriver aussi de râler quand nous sommes sur la terrasse et qu’en tant qu’humains cruels nous la laissons seule dans la maison. Et si EN PLUS elle est hors de sa cage, elle vient à pattes jusqu’à la baie vitrée et tape du bec ! Sérieux. Elle doit se dire « Ils sont serieuuuuux là, je vais leur montrer qu’on m’oublie pas moi! » . Ahah mais on t’oublie pas ma Popi roh.popi 8

Je dirais même qu’on se déchire pour t’offrir la vie la moins chiante possible ! Par exemple en construisant une super aire de jeu. La vraie, faite maison, mi indestructible, mi destructible, car on sait que tu adores déchiquetter le bois ! Je suis contente parce que Vincent est aussi impliqué que moi dans la vie de Popi 🙂 D’ailleurs nous lui devons l’aire de jeu avec ses talents de bricoleur ! Je lui ai aussi enfin trouver une tente suspendue ! Elle a compris desuite que c’était la cachette idéale le soir pour dormir ! C’est tout doux, et en plus la couleur claque ! J’ai du la commander sur internet, dans une boutique du nord de la France ! Impossible d’en trouver ailleurs ! Et cette boutique est super efficace ! Elle envoie ses colis avec des magasines sur la nourriture des oiseaux etc… j’ai vraiment apprécié ! Quand je serai moins pauvre je recommanderai certainement dessus ! En Août le paiement en trois fois de Popi sera entièrement réglé ! J’ai hâte. Vraiment réfléchissez avant de vous payer un perroquet, c’est un budget :p

popi 10

 

popi 12Je vous avez aussi raconté que Popi savait ouvrir sa cage. Sauf que jusqu’à présent elle ne faisait QUE l’ouvrir. Maintenant elle POUSSE la porte et elle sort. Et j’ai trois chats. Vous voyez le problème…je suis obligée de mettre des attaches sur les ouvertures de la cage pour qu’elle ne sorte pas à sa guise ! Elle risquerai de se faire bouffer ! Mes chats ne meurent pas de faim mais quand même ! C’est la loi de la nature, je ne peux pas leur faire confiance. Surtout Iko, le chasseur !

Petits florilèges de photos, j’espère qu’elles vous plaisent, je fais en sorte qu’elles illustrent le mieux possible mes articles.

Un article plus court que les autres mais je vous l’ai dit ! Je n’ai pas d’inspiration en ce moment, et je me suis promis de tenir le blog à jour régulièrement alors je fais du mieux que j’peux hein ! Sans compter que je suis une inconnue aux bataillons, mes articles me valent quelques visites à peine ! Je me donne du mal alala… médaille s’il vous plait ! Oh je rigole…C’est un plaaaaiiisir !

 

 

 

Bisous les cui-cui, à bientôt !